Le vrai-faux lancement de la nouvelle canette Coca-Cola

En seulement 24 heures, la vidéo a été visionnée plus de 100.000 fois sur Youtube et a fait l'objet de près de 80 commentaires. De quoi s'agit-il ? D'un spot de pub posté sur sa chaîne Youtube par Coca-Cola pour le lancement d'une nouvelle canette à partager, la "Sharing can". Le concept vendu dans la pub : une canette classique de 33cl de Coca que l'on peut boire à deux en la dévissant en son milieu. On obtient alors deux mini-canettes de 15cl chacune à partager avec un ami.

Le spot, remarquablement réalisé, a rapidement fait le buzz. Le lancement de la "Sharing Can" a ainsi été repris par de nombreux sites internet qui vantaient tous l'invention d'une "canette révolutionnaire". Problème, il n'y aura sans doute jamais de lancement pour cette "Sharing Can". Contactés par puremedias.com , les services de Coca-Cola, eux-mêmes un peu dépassés par les évènements, ont fini par confirmer qu'aucun lancement d'une canette à partager n'était prévu en France ou ailleurs. Il s'agissait en fait " d'un concept ". En d'autres termes, d'un "fake buzz" destiné à faire parler de la marque. Objectif atteint.

Ce coup marketing réussi a été imaginé par la talentueuse agence de pub américaine Ogilvy. Cette dernière avait d'ailleurs déjà permis à la marque Coca-Cola de faire parler d'elle l'année dernière avec une campagne "concept" intitulée "Hug me". Cette fois-ci, le spot montrait des passants "huggant" un distributeur Coca-Cola qui, en échange, leur faisait tomber gratuitement une canette du célèbre soda. La vidéo officielle avait été visionnée par près de 1,5 million de personnes. Avec le spot d'hier, la firme d'Atlanta démontre définitivement qu'elle est bien passée maître dans l'art du marketing viral.

Retrouvez cet article sur Puremedias

Téléchargez gratuitement l'appli puremedias.com
Inception : Un internaute perce le mystère de la fin du film
Afida Turner survoltée sur le plateau du Mag de NRJ 12
Michel Blanc : Je ne suis pas fier des 'Bronzés 3'
Christine Boutin poursuivra en justice ceux qui l'attaquent sur son mari (et cousin germain)