Audrey Pulvar : regardez son baiser lesbien avec Enora Malagré !

Invitée de Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste" hier soir, Audrey Pulvar a reproduit la dernière Une des "Inrocks" en soutien au mariage homosexuel... en embrassant à pleine bouche Enora Malagré !

"Mariage, adoption, procréation... La gauche doit y mettre la langue", assènent Audrey Pulvar et son équipe de journalistes cette semaine en Une des "Inrockuptibles" en soutien au mariage pour tous et à l'adoption pour les couples homosexuels. Un numéro spécial dans lequel la directrice de la rédaction du magazine fustige également les opposants au mariage homosexuel dans un éditorial cinglant.

Invitée hier soir de Cyril Hanouna dans l'édition hebdomadaire de "Touche pas à mon poste" sur D8, Audrey Pulvar est revenue sur la sortie de ce numéro spécial des "Inrocks" et notamment sur les deux couvertures, la première montrant un couple d'hommes qui s'embrassent, la seconde avec deux femmes se donnant un baiser. Un smack entre deux personnes de même sexe qui a donné une idée à Cyril Hanouna : reproduire la même chose sur le plateau !

"C'est l'un des plus beaux moments de ma vie !"

Alors que Cyril Hanouna demande s'il y a des volontaires parmi ses chroniqueurs pour jouer le jeu, Enora Malagré se manifeste instantanément et affirme qu'elle veut embrasser Audrey Pulvar. "Parce que vous êtes trop belle !", lance la jeune femme à la compagne d'Arnaud Montebourg. "Pas de problème", répond alors Audrey Pulvar, qui s'avance vers une Enora Malagré décidemment très enthousiaste. "Je suis trop contente !", s'exclame la chroniqueuse. Cyril Hanouna est, lui aussi, euphorique. "C'est l'un des plus beaux moments de ma vie !", affirme le présentateur alors que les deux femmes sont sur le point de s'embrasser.

Après le petit bisou, la température n'est toujours pas descendue. "J'ai pas l'impression (...) Lire la suite sur CloserMag.fr

Soirée Chanel : Laeticia Hallyday, Géraldine Nakache et Ayo ont dit oui !
Nicolas Ghesquière manque déjà à Balenciaga
Johnny Depp à Kate Moss : Je suis désolé