Antoine De Caunes : Interview du président du jury du Festival de la Fiction TV

"Antoine de Caunes... Ce nom résonne comme celui d'un ami", déclarait le maire de La Rochelle lors de la cérémonie d'ouverture du Festival de la Fiction. Il faut dire qu'il est un peu Rochelais d'adoption, son père, Georges de Caunes, ayant passé les dernières années de sa vie dans cette ville de Charente-Maritime. Mais depuis sa mort en 2004, Antoine de Caunes n'était pas revenu. Aujourd'hui, le tapis rouge lui est déroulé, car il a été choisi pour présider le jury du Festival. Rencontre.

Télé-Loisirs.fr : En tant que président du Festival de Fiction TV, vous ne craignez pas que certains puissent mettre en doute le sérieux du verdict de l'ancien petit rigolo de Canal + ?

Antoine de Caunes : S'ils y en a qui s'imaginent que, parce que quelqu'un vous fait rire, il n'est pas capable de faire les choses sérieusement, il faut juste qu'ils réfléchissent un peu. Et puis j'ai fait d'autres choses depuis Nulle Part Ailleurs, pas toujours rigolotes, et on me l'a reproché d'ailleurs. Mais c'est vrai que l'on vit dans un pays où l'on vous enferme dans des tiroirs même si j'ai l'impression que ça change un peu aujourd'hui. Par exemple, c'est plus facile de passer du cinéma à la télévision et inversement.

A La Rochelle, les fictions qui font le plus parler d'elle sont celles qui sont hors compétition (Ainsi soient-ils, Médecin-Chef à la Santé, Les Revenants etc.), ça n'est pas frustrant pour vous de ne pas pouvoir les juger, et éventuellement les récompenser ?
Non parce que très franchement, de ce que j'ai vu de la compétition jusqu'à maintenant, je peux vous dire qu'il y a de grosses surprises. Beaucoup de choses m'ont carrément emballé, mais je n'ai rien le droit de dire ! Certains films ont de grandes qualités de réalisation, d'autres où les acteurs font des merveilles... mais je regarde vraiment comme un spectateur, (...) Lire la suite sur TeleLoisirs.fr

Antoine De Caunes : Interview du président du jury du Festival de la Fiction TV
Mort de Jacques Antoine, le papa de Fort Boyard
Vous trouvez ça normal ? Peut mieux faire ! (F2)
Audiences : TF1 en tête avec les Experts
Comment Justine a manipulé Bertrand dans L'Amour est dans le pré (M6)