Masterchef : Y a du monde au micro-ondes !

MasterchefLes émissions gastronomiques se multiplient sur le petit écran, sans vraiment se renouveler. Je me souviens de Maïté et de sa façon si délicate de hacher menu l'anguille dans La cuisine des Mousquetaires. Mais cette fois, Masterchef nous a concocté une séance culinaire des plus inattendues. En effet, le micro-ondes s'est invité dans l'émission. Je ne savais pas qu'il était possible de cuisiner avec une telle machine. Je me sers de mon micro-onde pour réchauffer des plats surgelés parce que j'ai la flemme de cuisiner mais pas pour jouer au cordon bleu ! Et puis, vous m'excuserez, il n'y a pas de sujet plus grand public que ces petites choses. Soyons honnêtes : vous rentrez chez vous tard le soir, vous n'avez pas envie de cuisiner, qu'est-ce que vous faites ? Un plat surgelé au micro-ondes. C'est aussi simple que ça !

Cuisiner au micro-ondes : Un vrai casse-tête !

Que les puristes pardonnent l'émission pour cette entorse à la gastronomie. En effet, voilà un accessoire de cuisine auquel je ne m'attendais pas. Mais la troisième saison de Masterchef, c'est ça ! Des surprises, des rebondissements et toujours plus d'épreuves diaboliques. Cuisiner un plat gastronomique au micro-ondes ? Vous pensez comme moi, impossible ! C'est pourtant le défi qu'ont lancé les jurés à leurs apprentis : préparer un plat salé, qui, bien entendu, devait être à l'image de l'émission : un mets de qualité aux saveurs renversantes et parfaitement présenté ! La découverte de la boîte mystère est donc surprenante pour les candidats. Ludovic, l'un des apprentis de cette saison, me semble un peu trop enthousiaste avant même d'avoir débuté l'épreuve. "Cuisiner avec un micro-ondes, c'est excitant, c'est original. C'est une bonne épreuve et ça permet de faire marcher sa créativité". Balivernes ! J'apprends par la suite qu'il faut réunir quelques conditions pour réussir son plat. Il faut faire attention aux températures et au temps de cuisson pour éviter de carboniser son plat ou au contraire qu'il soit trop froid. C'est pas demain la veille que je vais me lancer dans la cuisine au micro-ondes, surtout si c'est pour en raté la cuisson. Entre sueurs froides et palpitations, les candidats se sont mis au travail, parfois sans grande conviction et pour un résultat pas toujours à la hauteur. Même si Pierre est le coup de cœur du jury, Hasnaa, elle, s'est retrouvée tout en bas de l'échelle !

La douche froide pour l'équipe rouge !

Après, on est dans Masterchef, donc ce n'est pas parce que tu ne réussis pas l'un de tes plats que tu ne peux pas te retrouver au top dès l'étape suivante. Direction Monaco et les cuisines du Fairmont Monte-Carlo où les participants ont retrouvé le chef et meilleur ouvrier de France Philippe Joannès. En ayant connaissance uniquement des intitulés, ils ont dû recréer une entrée et un plat du chef. Pour les départager, le jury a fait appel à cinq des meilleurs chefs du monde, tous sacrés Bocuse d'Or. Quelle distinction ! Allez, il faut faire vite et au mieux. Les garçons sont dans l'équipe bleue et les filles dans l'équipe rouge. On enfile son tablier et on entre dans la fosse aux lions ! Finalement, ce sont les garçons qui remportent la compétition face à des filles complètement abattues. Ce soir, ils ont été deux à partir, à savoir Thomas et Sabine. Cette dernière a raté l'artichaut en barigoule revisité par le chef invité Jean-Luc Rabanel. Voilà, comme à chaque fin d'émission, je crève la dalle. Donc là, comme vous pouvez vous en douter, je vais vous laisser et me faire un plat surgelé au micro-ondes, histoire de rester dans l'esprit de l'émission !